Ieper
• (Belgique)
Accéder au site Sporen
Villeneuve d'Ascq (France) Accéder au site Les Entre-Lacs

Les artistes

Fred MARTIN - Fr-Loos

Fred Martin n’a aucune peur de se confronter à l’autre. Au contraire, avec lui l’autre devient moteur. Le peintre utilise le pinceau, Fred Martin utilise la rencontre. Cette confrontation lui laisse une trace et cette trace fait œuvre. Quand il appuie sur la tête d’un corps de "passage" dans l’argile molle, il lui fait vivre une expérience plutôt qu’il ne commet un portrait. Le résultat n’en est que le bon prétexte et l’acte d’une façon artistique de prendre contact avec l’autre, de lui dire "bonjour". La confrontation à la terre est rapide. Le négatif rempli le plâtre. L’extraction du modelage ressemble à un "mini-accouchement" avec les questionnements habituels (du genre ; quelle tête va-t-il avoir ?). Mais au regard des réactions, la chose déterrée qui s’offre à nos yeux est difficile à nommer. Pourquoi cette difficulté ? C’est qu’apparemment, cela n’est pas notre portrait : la ressemblance est douteuse et pourtant impossible de dire que cela ne vient pas de nous car c’est indubitablement notre empreinte. C’est en fait l’empreinte de notre visage s’enfonçant dans la terre. C’est l’empreinte d’une expérience. A première vue, certains plâtres rappellent les masques mortuaires mais chez d’autres, cette sensation reliée à la mort ressemble vite à une farce : les visages se figent en grimaces de toutes sortes, parfois jusqu’à déformation outrancière, comme un pied de nez désespéré à l’inévitable échéance qui attent chacun de nous.

2004_martin

Année de participation : 2004