Ieper
• (Belgique)
Accéder au site Sporen
Villeneuve d'Ascq (France) Accéder au site Les Entre-Lacs

Les artistes

Alberto MOLINA PEREZ - Fr-Paris/Lyon / Cristina ARROYO DE CASTRO - E-Salamanca / Hèctor PARRA I ESTEVE - E-Barcelone

Ce projet illustre la dialectique du cycle vital d’interrelation de l’homme avec la nature où chacun des deux membres transforme et inscrit sur l’autre son empreinte. Au lieu d’abattre l’arbre, qui est un obstacle pour son travail, le tracteur ouvre vers lui un chemin. La trace que laisse sa roue, s’arrêtant au pied de l’arbre, montre la voie d’une relation constructive caractérisée par le respect. Par ailleurs, les douze paires de lampes éclairant le chemin, auxquelles répondent les douze qui entourent l’arbre, symbolisent, à travers les douze mois de l’année, le cycle des saisons qui rythment la vie sur terre. Il s’agit d’un parcours initiatique d’humanisation de la nature et de naturalisation de l’homme. Il est souligné par la composante sonore de l’œuvre qui mélange les sonorités naturelles et humaines et qui donnent au parcours une véritable orientation en créant vers l’arbre un appel. Au niveau de celui-ci, une source faite de sons de gorges (glotte) crée sous sa coupe un espace virtuellement fermé où le spectateur est introduit auditivement comme à l’intérieur du corps humain. Car la nature (ici représentée par l’arbre), dont nous mangeons les fruits, constitue notre propre chair. Arrivé là, au terme d’une humanisation réussie de la nature, le spectateur est invité à rebrousser chemin pour accomplir le processus inverse de renaturalisation de l’homme, bouclant la boucle du cycle vital.

2004_molina 2004_molina 2004_molina

Année de participation : 2004